Partager
cet article

Comment négocier son préavis de démission ?

Article
Temps de lecture : 6 min
Auteur : ABACUS Outplacement
Expert ABACUS Outplacement
Comment négocier son préavis de démission pour quitter plus tôt son entreprise ?

Si vous cherchez à comprendre comment négocier un préavis de démission, c’est certainement dans le but de bénéficier d’un départ anticipé ou, a minima, minimiser votre temps de service au sein de votre entreprise avant de quitter celle-ci. Mais comment initier, unilatéralement, une rupture de contrat de travail et gagner en même temps la faveur de votre employeur pour supprimer ou réduire votre préavis ? Voilà une question dont la réponse mérite toute votre attention…

Table des matières

Démission en CDI et préavis : comment ça marche ?

Lorsque vous êtes salarié en CDI et démissionnaire, vous n’êtes pas immédiatement libre de tout engagement. Des textes réglementaires vous imposent d’observer un certain temps au sein de votre entreprise actuelle avant votre départ définitif. La durée du préavis est fonction, entre autres, de votre ancienneté et de la catégorie du poste que vous occupez dans l’entreprise. Pour connaître ce délai, référez-vous à la convention collective en vigueur dans votre entreprise, à votre contrat de travail, etc.

Alors, que se passe-t-il lorsque vous déposez votre démission en CDI : contrat à durée indéterminée ? Votre patron a l’obligation d’accepter votre démission, mais pas de vous dispenser ou d’écourter votre délai de préavis.

Préavis de démission : à quoi vous attendre lorsque vous démissionnez ?

Vous vous retrouverez face à l’un des scénarios suivants :

  • Votre patron prend l’initiative de vous dispenser ou de raccourcir votre préavis sans que vous en fassiez cas dans votre demande de démission. Dans ce cas, vous bénéficiez d’un départ anticipé ou d’une période de préavis réduite et rémunérée ;
  • Votre employeur accepte votre demande de dispense (votre contrat prend alors fin à partir de la date de notification), et vous permet ainsi de rejoindre l’entreprise de votre choix ou de vous mettre à votre compte sans délai ; en général, vous ne percevez aucune indemnité compensatrice de sa part ;
  • Il décline votre demande d’annulation ou d’atténuation de la période de préavis. Deux possibilités s’offrent alors à vous : soit vous quittez la société sans effectuer le préavis (votre démission sera alors considérée comme abusive, et vous pourrez être redevable d’une indemnité compensatrice à l’égard de l’employeur) ; soit vous acceptez de vous y soumettre tout en jouant la carte de la diplomatie, c’est-à-dire négocier votre préavis de départ pour démission.

Considérons cette dernière hypothèse et voyons quelles stratégies adopter pour réussir votre négociation.

Comment réduire votre préavis suite à une démission ?

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez négocier votre préavis avant ou après le dépôt de votre lettre de démission. Mais revenons sur notre sujet : comment réussir votre projet ?

Visez le départ anticipé pour espérer un préavis réduit

Préparez soigneusement votre rencontre avec votre patron et trouvez en amont des arguments suffisamment convaincants pour obtenir une dispense totale de préavis et anticiper ainsi votre départ de l’entreprise. Soyez force de proposition et montrez, par exemple, que vous respectez bien la culture de l’entreprise, que vous avez une alternative (suffisamment forte) à votre départ sans passer par le délai de préavis.

Une proposition gagnant-gagnant (qui vous arrange et arrange votre entreprise), ne laissera pas votre chef hiérarchique indifférent. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à approcher, au besoin, la délégation du personnel du CSE (comité social et économique), de votre entreprise (si celle-ci en dispose). Si la négociation d’anticipation de votre départ définitif échoue, continuez votre démarche en cherchant à réduire la durée de votre séjour au sein de l’entreprise.

Négociez votre préavis de démission contre les RTT et vos heures de recherche d’emploi

La collection collective de votre entreprise prévoit-elle des heures de recherche d’emploi à ses employés ? L’accord de l’entreprise vous accorde-t-il des RTT (réductions du temps de travail) ? Cumulez ces heures de recherche d’emploi et vos RTT restantes, et négociez-les contre la réduction de votre préavis à la suite de votre démission.

Par ailleurs, même si les congés payés ne peuvent pas se substituer à votre préavis de démission, sollicitez l’indulgence de votre patron pour qu’ils soient comptabilisés dans le calcul du délai de préavis. Si vous obtenez une telle faveur, vous gagnez doublement : vous avancez votre départ en bénéficiant d’une dispense partielle de préavis, et vous percevez en même temps une indemnité compensatrice de congés qui vous est versée sur le compte de Pôle emploi (après votre inscription sur cette plateforme).

Faites gagner du temps à votre employeur en lui proposant votre remplaçant

Selon vous, de quoi votre patron a-t-il peur lorsqu’il se montre réticent à l’idée de vous laisser partir avant la fin de votre préavis de démission ? La réponse est simple : un poste vacant lui est préjudiciable et le recrutement de votre remplaçant peut lui prendre du temps. Pour résorber cette situation, proposez-lui de l’aider à gagner du temps en lui trouvant une personne aussi (voire plus), compétente que vous pour vous remplacer.

Une autre astuce (pour trouver une alternative à votre préavis), serait de vous engager à former et à encadrer l’un de vos collègues pour qu’il puisse prendre votre relève, ne serait-ce qu’en attendant le recrutement définitif d’un salarié pour occuper votre poste. Les idées ne manquent pas dans ce sens, il vous revient de trouver celle qui vous semble être la meilleure.

Supprimer ou réduire son préavis de démission : et après ?

Beaucoup de salariés en CDI démissionnent dans le but de changer de métier. Votre démission est-elle, elle aussi, motivée par un projet de reconversion professionnelle ? Si tel est le cas, sachez que démissionner et négocier son préavis sont une chose, préparer sa reconversion après la démission en est une autre. En effet, réussir sa reconversion nécessite aujourd’hui des conseils solides et un accompagnement digne d’un expert en outplacement, à l’image d’ABACUS Outplacement. N’hésitez pas à solliciter notre expertise si votre objectif est vraiment de réussir votre reconversion après une démission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Comment négocier son préavis de démission pour quitter plus tôt son entreprise ?

Comment négocier son préavis de démission ?

Si vous cherchez à comprendre comment négocier un préavis de démission, c’est certainement dans le but de bénéficier d’un départ anticipé ou, a minima, minimiser votre temps de service au sein de votre entreprise avant de quitter celle-ci. Mais comment initier, unilatéralement, une rupture de contrat de travail et gagner en même temps la faveur de votre employeur pour supprimer ou réduire votre préavis ? Voilà une question dont la réponse mérite toute votre attention…

LIRE LA SUITE
Quels droits au chômage après un licenciement pour inaptitude ?

Quel droit au chômage après un licenciement pour inaptitude ?

L’inaptitude au travail est l’une des causes de licenciement des salariés au sein des entreprises. Vous êtes actuellement concerné ou susceptible d’être victime de cette perte d’emploi involontaire ? Vous vous interrogez dès lors sur votre droit au chômage après un licenciement pour inaptitude ? Quelles sont les conditions pour accéder à un tel droit ?… L’équipe dédiée d’ABACUS Outplacement répond à vos questions.

LIRE LA SUITE

Pourquoi faire appel à notre cabinet ABACUS Outplacement ?

L’outplacement a fait ses preuves dans l’accompagnement des salariés à la transition professionnelle.

Mesuré selon le contexte de l’entreprise (PSE, licenciement économique individuel ou collectif), il s’inscrit dans une logique « gagnant-gagnant » :

  • Les intérêts de vos salariés sont préservés et leur mobilité professionnelle devient une opportunité grâce à notre accompagnement ;
  • Votre rôle RH décisif dans cette étape est secondé par nos experts du reclassement professionnel.
Rechercher une information pour votre retraite :

Partager
cet article